ACCUEIL | FORUM | GALERIES | ENCYCLOPÉDIE | GAZETTE | POUDLARD
Pottermania & Co

Pottermania & Co

La PotterMania se défère partout dans le monde.
Voici un aperçu de ce phénomène :

La Pottermania est partout !

Observez bien autour de vous : la Pottermania est partout.
En voici quelques exemples, classés chronologiquement...

La Pottermania en 2007 :

Retour en haut de la page...

La Pottermania en 2006 :

Retour en haut de la page...

La Pottermania en 2005 :

Retour en haut de la page...

La Pottermania en 2004 :

Retour en haut de la page...

La Pottermania en 2002 :

Retour en haut de la page...

La Pottermania en 2001 :

Retour en haut de la page...

La Pottermania en 1999 :

Retour en haut de la page...

Sacrés Moldus !

Nous le savons tous, les moldus sont dépourvus de magie. Beaucoup rêvent de voler, disparaître, faire des tours de magie, etc. Mais certains sont allés plus loin....

Image UtilisateurAttention votre balais ne vole pas !
En juillet 2001, après avoir regardé "Harry Potter à L'Ecole des Sorciers", une fillette de 4 ans a pris un balai et a sauté du haut des escaliers, chez ses voisins.
Elle aurait voulu faire comme Harry !
Blessée, la petite fille a été conduit à l'hôpital. Heureusement, l'histoire c'est bien terminée !

Retour en haut de la page...

Image UtilisateurUne fan intoxiquée pour avoir tenté de réaliser une potion :
En octobre 2007, une fan espagnole (de Madrid) a mis le feu à son appartement et s'est légèrement intoxiquée en tentant de reproduire une potion pour imiter les livres Harry Potter.
Elle a mélangé de l'huile, de l'alcool et du dentifrice, mixture qu'elle a ensuite exposé à une flamme. La mixture a alors explosé mettant le feu à son appartement. La jeune femme fut intoxiquée et a dû être hospitalisée.

Retour en haut de la page...

Image UtilisateurHarry Potter Academy :
La chaîne britannique BBC va lancer une nouvelle émission intitulée "The Sorcerer's Apprentice" (L'apprenti sorcier), une émission de télé-réalité qui suivra les aventures d'un groupe d'enfants venu apprendre l'art de la magie dans une école directement inspirée de Poudlard.
Les téléspectateurs pourront suivre l'évolution de l'éducation des jeunes apprentis : au fil des semaines, ils pourront mesurer leur progrès.

Les cours se composent de l'apprentissage de tours de cartes, de formules magiques fastidieuses en latin et de performances d'illusionnistes. La productrice de l'émission assure que "le show sera impressionnant et étonnant". En vue d'élire le meilleur d'entre eux, les magiciens en herbe seront auditionnés, chaque semaine, devant un jury composé de "magic mentors" présents pour évaluer leurs performances et déterminer celui qui devra quitter l'école des sorciers.

D'autre part, les professeurs dévoileront également au public les secrets de leurs plus grands tours. Le reality show aura surtout pour vocation de séduire les plus jeunes. Une version matinale du show sera également proposée.
Orchestrée de façon pédagogique, elle permettra aux jeunes téléspectateurs d'apprendre à exécuter eux aussi des tours de magie.

Retour en haut de la page...

Image UtilisateurQuidditch pour Moldus :
Monique Revol, une enseignante française a réussi à rendre le Quidditch jouable par les moldus. Ce jeu est non seulement pratiqué dans l'école où elle enseigne, mais il a en plus été testé à l'IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) de Grenoble par les étudiants en pédagogie lors de cours d'EPS.

« Inutile de dire combien les enfants sont motivés... et ça ouvre la porte à d'autres matières que l'éducation physique (lecture, écriture des règles, calculs des scores, etc...). L'arbitrage reste difficile, mais pas pour des passionnés, c'est mon cas. »
Cette enseignante nous a envoyé les règles mises au point en cycle 2 et 3 :
M. Revol : « Nous avons gardé l’essentiel du jeu mais avons aménagé les règles pour rendre le jeu jouable et agréable. Les enfants sont en général très motivés… .»

But du jeu :
Marquer un maximum de points en marquant des buts et en attrapant le vif d’or.

Où se déroule le jeu :
Exclusivement en intérieur : sol adapté au Vif d’or et possibilité de rebonds sur les murs.
Terrain de hand/basket (pour adultes : terrain complet / pour enfants : 1/2 terrain).
Zones des buts arrondies (hand).
Un cercle central pour la mise en jeu.
On peut accepter les sorties du terrain avec juste un rappel pour regagner l’intérieur du terrain (la présence des batteurs sur les côtés limite les sorties).
Les batteurs et les attrapeurs restent en bordure à l’extérieur, sauf pour récupérer leur balle (et délivrer).  

Durée :
Entre 15 et 30 minutes suivant l'âge.
Ou quand une équipe a atteint un certain nombre de points :

  • 50 : Grande section / CP / CE
  • 100 :0 CM1 et CM2
  • 150 : adultes.

Matériel :
1 souaffle : ballon d’entraînement de rugby / en mousse pour les plus jeunes- (intéressant parce que les rebonds sont aléatoires et la tenue est facilitée d’une seule main).
2 cognards : ballon taille hand-ball légèrement dégonflé ou en mousse lisse. Ils ne doivent pas blesser mais les joueurs doivent pouvoir le sentir quand ils les heurtent.
1 vif d’or : grosse balle rebondissante en plastique, les petites sont interdites suite à un accident grave. On l’envoie après chaque but marqué en hauteur ou contre les murs pour que la trajectoire soit difficile à suivre. Les attrapeurs ont 5 secondes pour le saisir.
1 dossard par joueur avec des marques spéciales pour les batteurs (disque rouge- sur le dossard) et l’attrapeur (un vif d’or jaune dessiné sur le dossard), les gardiens (cercles jaunes) pour pouvoir identifier les fonctions sur le terrain.

Joueurs (par équipe) :
- 1 gardien
- Entre 3 et 6 poursuiveurs (5 est un bon chiffre), ils doivent désigner leur capitaine.
- 2 batteurs
- 1 attrapeur

Arbitrage:
Un adulte pour l'arbitrage parce qu'il y a beaucoup d'actions simultanées et c’est donc difficile à arbitrer. L’idéal est d’avoir aussi un arbitre pour suivre le jeu des batteurs et réguler les "pétrifications".
En plus : Un élève qui inscrit les buts sur un tableau ou à l’aide d’une machine à compter qui aura été par exemple fabriquée en classe en référence aux films.
Transcrire les règles pour les transmettre à une autre classe et lancer des défis.
- 1 but = 10 points
- 1 vif d’or attrapé = 10 points.

Fonction des divers joueurs :
- Les gardiens :
Restent devant leurs buts et les défendent.
- Les poursuiveurs :
Choisissent un capitaine, se passent le souaffle et essaient de marquer des buts. Dès qu’ils ont le ballon en main, ils ne doivent pas marcher ni courir (pour faciliter la rotation de la balle entre joueurs).
- Les batteurs :
Restent à l’extérieur du terrain (ils ont le droit d’y pénétrer pour reprendre leurs cognards), ils immobilisent les poursuiveurs s’ils les touchent avec les cognards (les joueurs touchés doivent s’immobiliser, voire lâcher le souaffle s’ils le tiennent à ce moment-là… et lèvent le bras pour se signaler à l’attrapeur qui peut alors les délivrer). Ils peuvent se déplacer, se passer le cognard d’un côté à l’autre du terrain, être tous les deux du même côté du terrain…
- Les attrapeurs :
Restent à la périphérie du terrain et n’y pénètrent que pour délivrer les poursuiveurs et attraper le vif d’or. Quand un but est marqué, les joueurs évacuent le terrain et seuls les attrapeurs s’y trouvent pour attraper le Vif. Personne n’a le droit de les aider dans leur action.

Divers :
- En cas de faute grave, on peut tirer un penalty (genre tir au handball).
- On ne prend pas le souaffle des mains de l’adversaire et il ne faut en aucun cas avoir un contact physique avec l’adversaire.
- Buts (garder les 3 cibles pour la référence aux livres et films !) : grands cerceaux fixés sur des piquets de saut ou tenus par les joueurs ou attachés aux paniers de basket ou aux cages de hand.
- Les poursuiveurs ne doivent pas marcher quand ils ont le souaffle dans les mains.
- Seuls le gardien et le butteur ont le droit d’accéder à la zone devant les buts.

Déroulement :
L’arbitre met le souaffle en jeu entre les 2 capitaines en le lançant vers le haut à partir du cercle central. Les capitaines smatchent pour envoyer la balle vers leur équipe. La balle est attrapée par un joueur qui s’immobilise et fait une passe vers l’avant à un équipier et ainsi de suite jusqu’à ce que l’un d’eux puisse marquer. Il faut faire des passes et bien répartir les joueur de son équipe sur le terrain. Le jeu est en général très rapide et fatiguant.
Pendant que le souaffle est en jeu, les batteurs envoient les cognards sur les joueurs pour essayer d’arrêter ceux qui s’approchent de leurs buts. Si le joueur est touché il doit s’immobiliser/ lâcher le souaffle s’il l’avait dans les mains et lever la main pour que l’attrapeur de son équipe vienne le délivrer.
L’équipe qui marque un but gagne 10 points. Aussitôt les joueurs évacuent le terrain et les attrapeurs entrent et essaient d’attraper le vif d’or lancé par l’arbitre. Ils ont 5 secondes. S’il n’est pas attrapé, le Vif revient dans les mains de l’arbitre. Un Vif attrapé fait marquer 10 points à l’équipe de l’attrapeur. Les joueurs se remettent en place pour la remise en jeu.
Le match peut durer jusqu’à ce qu’une équipe ait 50 ou 100 points (150 pour les plus âgés en référence au jeu de J.K. Rowling). On peut se donner un temps limite et l’équipe qui a alors le plus de points a gagné.
On fait tourner les enfants aux différents postes (éviter le vedettariat de l’attrapeur…).

On peut donner des noms aux équipes (Gryffondor (rouge) / Serpentard (vert) / Serdaigle (bleu) ou Poufsouffle (jaune) ) mais cela tourne souvent mal en référence aux matchs des films…. Les couleurs donnent souvent les mêmes réactions…

Il est important de discuter après le match des phases de jeu intéressantes et des moyens d’améliorer (stratégies à mettre en place tant pour les poursuiveurs que pour les batteurs…).

Merci à Monique Revol de nous avoir fait part de ce jeu. Sachez que vous pouvez lui faire part de vos remarques, critiques, suggestions, en la contactant à l'adresse suivant : monique.revol@wanadoo.fr .

Retour en haut de la page...

Harry Potter et la Télévision...

La Pottermania traverse le monde, mais également les écrans de télévision.
Voici quelques exemples envoyés par des visiteurs de UniversHarryPotter.com :

Séries TV :
Image UtilisateurSérie TV : Lost, les disparus
Episode : "Pour le meilleur et pour le pire" - Episode 20
Référence à Harry Potter : Un des personnage prénommé Sawyer doit porter des lunettes. Seulement, sur une île déserte, il n'est pas évident de trouver une monture : ainsi, on lui rafistole une paire. L'un des autres personnages voyant la nouvelle tête de Sawyer dit alors " On dirait Harry Potter qui en a prit pleins la tronche !".

Retour en haut de la page...